fake hub hd sexy hub Female domination private4k.com

Organisation Mondiale de la Santé Animale

Taille de la police:

Langue :

Search:

Recherche avancée

Accueil > Solidarité > Gestion d'urgence > Coopération interinstitutions pour la gestion des urgences

Coopération interinstitutions pour la gestion des urgences


L’OIE travaille en étroite collaboration avec ses organisations partenaires, la FAO et l’OMS, afin d’aider ses Pays Membres à gérer les urgences sanitaires.

L’alliance tripartite entre la FAO, l’OIE et l’OMS

La collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) joue un rôle important dans la réponse aux crises zoosanitaires qui s’accompagnent de zoonoses (maladies infectieuses transmissibles de l’animal à l’homme). Les actions entreprises par l’alliance tripartite pour répondre à ces situations comportent le partage rapide des informations entre les secteurs de la santé animale et publique, qui doivent servir de base aux appréciations du risque et aux interventions sanitaires ; le développement d’orientations communes et de messages de communication conjoints ; le déploiement d’équipes d’enquête et d’intervention communes (sur demande des pays) ; le renforcement des capacités aux niveaux national et régional ; et la coordination multisectorielle.

Dans ce contexte, la gestion des urgences fait partie des thèmes principaux abordés dans le Protocole d’entente de l’alliance tripartite, qui fait spécifiquement référence à « l’amélioration de la collaboration interinstitutions en ce qui concerne l’analyse prévisionnelle, l’appréciation du risque, le renforcement de la préparation et les réponses communes pour faire face aux maladies infectieuses émergentes, ré-émergentes et négligées à l’interface animal-homme-écosystèmes ».

L’alliance tripartite utilise des mécanismes existants, dont le système mondial d’alerte précoce (GLEWS), le Centre de gestion des urgences en santé animale (EMC-AH) et le réseau d’expertise conjoint OIE/FAO sur les influenzas animales (OFFLU) (hyperliens).

L’OMS, l’OIE et la FAO sont également des membres actifs d’un réseau plus large, le Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN) (hyperlien).

Liens

Protocole d’entente de l’alliance tripartite (en anglais) :

http://www.oie.int/fileadmin/Home/eng/Media_Center/docs/pdf/onehealthportal/MoU_Tripartite_Signature_May_30_2018.pdf

Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (GOARN) :

http://www.who.int/ihr/alert_and_response/outbreak-network/fr/

Le Centre de gestion des urgences– Santé animale (EMC-AH)

Géré par la FAO et situé à son siège de Rome, l’EMC-AH est un mécanisme destiné à fournir rapidement des conseils techniques et une assistance aux pays qui en font la demande lors de crises épizootiques. Cette assistance technique est apportée par une équipe multidisciplinaire composée d’experts de l’EMC-AH, déployée dans un pays en réponse à une demande spécifique.

L’EMC-AH a été créé à l’origine en 2006 sous le nom de Centre de gestion des crises en santé animale (CMC-AH) en réponse à la propagation mondiale rapide de l’influenza aviaire hautement pathogène due à H5N1 ; cependant, il s’est vu confier des missions en lien avec d’autres événements sanitaires concernant des animaux terrestres et aquatiques. En 2018, avec l’adoption d’un nouveau plan d’action stratégique, le CMC-AH a été rebaptisé en « Centre de gestion des urgences en santé animale » et son mandat a été élargi pour inclure le renforcement des capacités visant à faire face aux situations d’urgence.

L’EMC-AH est lié à d’autres mécanismes de l’OIE, de la FAO et de l’OMS, notamment le Processus PVS de l’OIE et le réseau de Centres de référence de l’OIE.

Centre de gestion des urgences : www.fao.org/emergencies/comment-nous-travaillons/preparer-et-repondre/centre-de-gestion-des-urgences-de-sante-animale/fr/

Haut